ACTUALITÉS

Assurance homme-clé : toutes les primes sont-elles déductibles ?

Le Conseil d’État vient de juger que les primes versées au titre d’une assurance « homme-clé » mixte ne sont déductibles que pour la fraction correspondant à la couverture du risque de décès.
 Conseil d’État, 31 mars 2017, n° 387209  

Les entreprises sont souvent amenées à souscrire des contrats d’assurance pour couvrir le risque de pertes de recettes lié au décès soit de leur dirigeant, soit d’une personne ayant un rôle déterminant pour l’activité de l’entreprise. Ces assurances sont communément désignées assurances « homme-clé ».

Par principe, les primes d’assurance « homme-clé » sont immédiatement déductibles du résultat de l’entreprise. Sous réserve toutefois qu’il s’agisse bien de véritables assurances-décès.

Attention : toutefois, l’administration fiscale, contrairement au Conseil d’État, refuse cette déduction immédiate lorsque le contrat prévoit une indemnisation forfaitaire.

En effet, dans certains cas, le contrat d’assurance souscrit prévoit le versement d’une somme (souvent liée aux primes versées) lorsque la personne désignée est encore en vie à une date précise (assurance-vie). Pour l’administration fiscale et les juges, ce type de contrat d’assurance s’assimile à un placement financier.

Du fait de cette qualification, les primes versées ne sont déductibles du résultat que globalement en fin de contrat ou au versement du capital.

Et qu’en est-il en cas de contrat mixte, c’est-à-dire un contrat couvrant le risque de décès mais présentant également les caractéristiques d’une assurance-vie ?

Le Conseil d’État vient de répondre que, dans ce cas, seule la fraction de la prime d’assurance versée afférente à l’assurance-décès est immédiatement déductible, dès lors que l’entreprise peut en justifier le montant.

En pratique : l’entreprise doit donc demander à son assureur une ventilation entre les primes versées au titre de l’assurance-décès et celles versées au titre de l’assurance-vie.

Article du 14/06/2017 - © Copyright Les Echos Publishing - 2017

haut de page




Au fait, c’est quoi une ordonnance ?
17/08/2017
Marché immobilier : 907 000 transactions en un an !
17/08/2017
Bilan 2016 des redressements fiscaux
16/08/2017
Hausse du forfait Navigo : quelle incidence pour l’employeur ?
14/08/2017
Le Web to Store, ça marche ?
14/08/2017
Zoom sur la plate-forme Cybermalveillance.gouv.fr
11/08/2017
Modalités d’imposition des plus-values de cession de titres de participation
10/08/2017
Plan de départ volontaire : quid des critères d’ordre relatifs au licenciement économique ?
09/08/2017
Commerçants : les moyens de paiement qui s’imposent à vous !
07/08/2017
Les bons chiffres des actifs non cotés
07/08/2017
Vos salariés feront-ils le pont pour l’Assomption ?
04/08/2017
Un étudiant consacre en moyenne 583 € par mois pour son budget logement
03/08/2017
Les prochaines formations en ligne de FUN-MOOC
02/08/2017
Interdire de concurrencer, c’est possible, mais dans certaines limites !
31/07/2017
Réduction d’impôt mécénat dans les groupes fiscaux intégrés
31/07/2017
DSN : qu’advient-il de l’attestation Pôle emploi ?
28/07/2017
Noms de domaine : les records du second marché
27/07/2017
Encadrement des loyers : les nouveaux loyers de référence parisiens sont connus
26/07/2017
Information de l’entreprise lors d’une vérification de comptabilité informatisée
25/07/2017
Agir en justice de façon abusive ou dilatoire peut être sanctionné
24/07/2017
Comment chiffrer un fichier ?
21/07/2017
Pensez à vérifier votre avis d’impôt sur le revenu
20/07/2017
La nullité d’un contrat de réservation ne conduit pas à l’annulation de la vente
19/07/2017
Crédit d’impôt en faveur de l’agriculture biologique
18/07/2017
Un contrat à durée déterminée par salarié remplacé !
18/07/2017
Subventions aux associations : les données des conventions bientôt publiées
17/07/2017
Comment rendre confidentiels les comptes de sa société ?
17/07/2017
Réforme fiscale du gouvernement : les mesures visant les particuliers
13/07/2017
Comprendre la blockchain
13/07/2017
La Cour des comptes critique la taxe sur les transactions financières
12/07/2017



© 2009-2017 - Les Echos Publishing - mentions légales